Potale Murale Sainte Brigide (Brigitte) (Jamiolle)

Elle est située dans l'étable de la ferme du Petit Florivau sur le territoire de l'ancienne commune de Jamiolle. D'après la tradition chrétienne, Sainte Brigide serait née au Ve siècle et aurait fondé un monastère à Kildare, non loin de Dublin en Irlande. Elle est fêtée à Fosses-la-Ville. Chaque premier dimanche de mai, des paysans achètent aux enfants des baguettes de coudrier pelées. Cette baguette, ils la font bénir puis touchent la statue de la sainte qui se dresse dans la chapelle. Rentrés chez eux, ils déposent la baguette dans l'étable. Quand une bête tombe malade, le paysan la touche avec la baguette. L'iconographie représente Ste Brigide portant une cruche ou encore dans un champ ou entourée de chevaux et de vache. Ici, c'est une vache légende. (texte de Nicole Beaumont historienne locale).

1. Représentation

    Sainte Brigide est généralement représentée en abbesse ou en chanoinesse (comme celles de Nivelles). Elle tient un livre : la Règle. A à ses pieds, une vache et parfois une couronne car, selon la légende, elle était princesse et refusa les honneurs pour se faire religieuse. Elle figure aussi en vachère ou en fermière barattant le beurre.

2. Vie et Légende 

     Sa biographie est légendaire. Historiquement, on sait qu'elle a vécu dans la moitié du Ve siècle, quelle est contemporaine de St Patrick, le grand saint national irlandais. Elle meurt, abbesse de Kildare (cill-dara=la cellule de l'église du chêne) en Irlande. La légende nous apprend également que ses restes auraient été transférés à Downpatrick où ils auraient réunis à ceux de deux autres grands saints irlandais, Patrick et Colomba.

3. Culte et patronage 

    Son culte se répand sur le continent grâce aux moines irlandais qui, avec St Feuillen, fonderont le monastère de Fosses. Le succès de Brigide lui vient des miracles que sa légende lui attribue, concernant les vaches :elle pouvait les traire trois fois par jour, avec un rendement optimal. L'imagination irlandaise en rajoute même : Les vaches furent traites et les cuves furent remplies de lait... les récipients ne purent contenir tout le lait qui se répendit et forma un lac...

Avec de tels titres, Brigide (en wallon : Brîdge) devint tout naturellement la patronne des éleveurs de bestiaux, de vaches particulièrement. 

4. Sainte Brigide, thérapeute en Entre-Sambre-et-Meuse namuroise.

   Fosses. (Pèlerinages le 1er février et le 1er dimanche de mai). Sainte Brigide est évoqué à Fosses pour la protection et la guérison du bétail. La coutume, vieille de plus de douze siècles, veut que, lors d'un des deux pèlerinages, les paysans se procurent des baguettes de coudrier écorcées. Ils se rendent alors à la chapelle Sainte Brigide où le prêtre bénit les baguettes. Ensuite, les pèlerins accomplissent en priant le tour intérieur de la chapelle en frottant leur baguette sur la statue et sur les reliques de la sainte. De retour à la ferme, les paysans passent les baguettes sur le front des animaux et les fixent au mur des étables afin qu'elles protègent le bétail qui  s'y trouve. A côté de ces baquettes, des médailles, des pains, de l'eau et de la terre peuvent également être bénits. 

Auvelais. 

Un pèlerinage à sainte Brigide existait également à Auvelais.

Thy-le-Bauduin.     

Sous le nom de sainte Brigitte, le culte s'est également fixé à Thy-le Bauduin dans une chapelle construite en 1895 en l'honneur de la sainte irlandaise. La bénédiction des baguettes s'y fait également le premier dimanche de mai.

Il existe également une potale sur la route deSaint-Aubin à Hemptinne et une sattue de la sainte dans l'église de Cerfontaine.

       

Coordonnées GPS : 50°12'07.0"N  4°30'46.4"E

 

Projet de protection par l'asbl GEPHIL-ESM

 

Copyright2019-gephil.be

 

Taille: 
Petit Patrimoine
Entité: 
Ville/Village: 
Type de monument: