Samart

Le nom de la localité provient de la contraction du nom du patron de l'église Saint-Mard ou Médard.

Au Sud de Philippeville, beau village en calcaire étiré du Nord au Sud sur une sorte de promontoire. Au centre, masses importantes du château-ferme et de l'église qui se tournent vers une petite place. Aux extrémités, successions de maisons et de fermes souvent chaulées sous toitures de tuiles rouges, d'ardoises ou d'éternit, surtout du XIXe siècle ou aménagées au XXe siècle.. Quelques constructions plus anciennes dont on remarquera les numéros 1, 2, 2a et 20 de la rue de la Chapelle. Ensemble perturbé à l'Ouest par une maison récente mal intégrée.

Curiosités et noms typiques de rues.

Eglise paroissiale Saint-Médard, Château-ferme de Samart,

Ancien moulin de Samart (Grand'Moulin), Rue de la Chapelle, Rue Ernest Lahaye

Lieu-dit "Sauvage pré"

A proximité du chemin de terre qui relie Samart à Sautour, à quelques centaines de mètres d'intervalle, deux bornes marquées "FRANCE / 1776" et "LIEGE" identiques à celles de la rue de la Chapelle.