Roly

 Surnom : les Acrobates ou les Lapins

Village assez dense établi sur une pente, au pied d'un long "tienne" (chemin montant) boisé au sommet duquel se dressait l'église antérieure à l'actuelle. Ensemble de bâtiments en calcaire surtout du XIX e siècle, la plupart altérés.

Au Sud de la petite place bordée d'une haie de platanes, les masses compactes du château de Roly et de sa ferme cernées de douves.

 Roly, petit village avec son château-ferme blotti à la pointe d'un promontoire d'où l'on découvre la dépression ondulée de la Fagne. Région encore en grande partie boisée avec des vallées couvertes d'herbages.

 Accroché au flanc d'une colline calcaire,  l'ensemble des habitations date du XVIIIe et surtout du XIXe siècle et constitue un bel exemple de village "en tas". Au charme de ses maisons en pierre s'ajoute celui des paysages vallonnés qui enveloppent étroitement le village. A l'entrée, une potale en pierre bleue, datant de 1726, est insérée dans le mur de calcaire de la ferme. Sur la place, en contrebas, un lavoir avec une pompe à roue.

Le château-ferme constitue un superbe maillon de la chaîne des manoirs fortifiés de l'Entre Sambre et Meuse. Cette ancienne ferme dresse toujours sa primitive tour-donjon du XIV e siècle.

L'église fut consacrée le 2 octobre 1772 en l'honneur de St. Denis. Outre sa belle pierre tombale, elle contient de somptueuses boiseries sculptées et dorées.

 Ses étangs  vestiges des anciennes forges sont, du point de vue ornithologique, avec l'étang de Virelles, les zones aquatiques les plus intéressantes de l'Entre Sambre et Meuse.  En haut du village, un large panorama sur la Fagne et les premiers contreforts de la Calestienne et de
l'Ardenne s'offrent aux promeneurs. Derrière, sur le plateau, le petit cimetière entouré d'un mur circulaire de pierres sèches profite du calme profond de la forêt. La hêtraie calcicole et la pelouse calcaire retiendront l'attention du naturaliste.

Le classement en Réserves Naturelles de plusieurs sites a permis de sauver quelques parcelles de la Fagne particulièrement menacées par une agriculture industrielle trop agressive. La présence de chevaux donne un attrait particulier aux prairies encore souvent bordées de haies naturelles. 300 ha classés "zone NATURA 2000".

Roly et ses environs ont de tout temps intéressé les naturalistes. En effet, de nombreuses espèces de plantes et d'animaux ont été observés sur différents sites ce qui justifie une protection de ces derniers. Chaque année, de novembre à mars, des Cygnes sauvages hivernent sur les terrains cultivés, le Butor étoilé est observé tout l'hiver.   La Pie-grièche écorcheur niche dans les haies, le Triton crêté se rencontrait encore, il y a peu, dans de petites mares. Le Martin pêcheur niche également dans les berges du Ribois, la Bondrée apivore niche sur les tiennes tandis que la Gorge bleue et le Bruant des roseaux occupent les marais situés en face de la grotte.

Curiosités et noms typiques de rues.                                                      

Ferme d'Ingremez au Hameau d'Ingremez, Moulin de Roly, Rue de l'Argilière, Rue du Moulin de Roly