Ancien hôpital militaire (Philippeville)

Parmi les bâtiments militaires érigés sous domination française se trouve un ancien hôpital, également appelé hôpital de la caserne. Déterminant une cour triangulaire avec un ancien mur de l’arsenal et un mur de clôture, il s’agit d’une construction de la seconde moitié du 17e siècle, une des premières entreprises par les Français. L’édifice adopte un plan en L dont l’aile située à front de rue est peut-être plus récente (début du 18e siècle) et a été modernisée dans la tradition classique au 19e siècle. Aile principale en moellons de calcaire assisés, comptant deux niveaux, le second marqué par un retrait biseauté, et sept travées d'ouvertures à linteau droit sur montants harpés. Porte primitive sur l'autre face. Arcs de décharge au-dessus des baies du r.d.ch., lui même couvert de voussettes à l'intérieur. Chaînes d'angle harpées à gauche. Bâtière d'ardoises à croupe, recoupée par de grandes lucarnes postérieures. En retour d'équerre, volume à rue peut-être de la même époque ou du XVIIIè s., mais entièrement modernisé au XIXè s., dans la tradition classique du XVIIIè s. Toitures d'ardoises à la Mansart.             Ces bâtiments étaient autrefois occupés par le 10e de Ligne. Classement comme monument le 21 avril 1988.   

Copyright2014-gephil.be

 

 

Taille: 
Grand Patrimoine
Ville/Village: 
Type de monument: